• info@fetenationale.quebec
  • 514 527-9891

Le cérémonial minimum

Le cérémonial minimum, c’est essentiellement ce qui distingue les activités de la Fête nationale de tout rassemblement ou tout autre genre de manifestation.

Les activités de qualité intégrant le code d’éthique et le cérémonial entourant les festivités de la Fête nationale, comme l’hommage au drapeau (qui peut être fait sous forme de salut et levée du drapeau), la présentation patriotique (qui peut être faite sous forme de discours) et le pavoisement s’inspirent encore aujourd’hui des traditions instituées par Ludger Duvernay.

Le cérémonial minimum permet aux différents groupes organisateurs de tenir des activités qui s’inscrivent harmonieusement dans un processus qui garantit une certaine uniformité partout au Québec et favorise l’essor du sentiment d’appartenance et de solidarité québécoises.

Tous les lieux de fête doivent s’inspirer de ces éléments au niveau du déroulement de leurs activités, quelles qu’en soient la forme et l’ampleur.

Il est très important d’intégrer un cérémonial minimum qui détermine nettement les aspects spécifiques de notre Fête nationale. Ceci pour les raisons énumérées, bien sûr, mais également parce que sa répétition annuelle et constante établit un rituel qui deviendra tradition et qui ne pourra que cimenter les liens entre les individus qui s’y adonneront au fil des ans.

Le cérémonial minimum comporte trois éléments essentiels : l’hommage au drapeau, la présentation patriotique et le pavoisement.

A. HOMMAGE AU DRAPEAU DU QUÉBEC

La cérémonie de l’hommage au drapeau se déroule le plus souvent à l’extérieur. Elle peut être organisée au tout début des festivités ou encore être insérée entre deux activités. Une volée de cloches peut annoncer la tenue de l’événement. Une fois la foule rassemblée, le président ou la présidente du comité organisateur ou l’animateur souhaite la bienvenue à tous et à toutes.

Hommage traditionnel : Salut et levée du drapeau
La personne qui est désignée pour faire l’hommage au drapeau se place devant le mât et le hisse à un signal convenu avec les organisateurs, puis prononce, en tout ou en partie, l’hommage traditionnel qui consiste en : « Drapeau du Québec, salut! À toi mon respect, ma fidélité, mon amour. Vive le Québec, vive son drapeau! »

Variations sur l’hommage au drapeau

Recommandation : Faire la levée du drapeau à un moment fort de la Fête; ne pas programmer le cérémonial trop tard en soirée afin que les jeunes puissent y participer.

Suggestions
• Annoncer la tenue de l’événement par une volée de cloches
• Choisir une chanson de circonstance, poétique, à faire jouer pendant la levée du drapeau (la chanson pourrait même, selon les paroles, tenir lieu de présentation patriotique)
• Effectuer la levée du drapeau à l’aide d’une grue de camion de pompiers (qui sont souvent déjà sur le site pour surveiller le feu de joie qui suivra)
• Choisir une personne du public pour porter un flambeau jusqu’au site de la levée du drapeau
• Former une allée centrale et inviter la population à faire circuler le drapeau de main à main, de l’arrière jusqu’à l’avant
• Impliquer les enfants : à la fin de la présentation patriotique (ou juste avant), les jeunes arrivent sur la scène portant tous un drapeau, au rythme d’une chanson de circonstance
• Levée du drapeau du Québec par des personnes qui ont eu 10, 20, 30, etc. ans en janvier, etc.
• Arriver sur le site de la Fête en bateau et planter le drapeau sur la rive
• Envolée de ballons ou de colombes au moment de la levée du drapeau
• Chorégraphie de danse avec le drapeau
• Levée de drapeau sur Internet et rediffusion sur écran géant (où la Fête le permet)
• Un porteur de drapeau et 10 porteurs de flambeaux font le tour du parc jusqu’à la scène
• Jeu du drapeau (2 équipes s’affrontent : l’équipe gagnante rapporte le drapeau à l’avant de la scène)

B. PRÉSENTATION PATRIOTIQUE

Allocution d’un représentant du milieu (maire, commissaire d’école, membre d’une association culturelle ou patriotique, etc.), ou d’un artiste. En général, la présentation patriotique accompagne l’hommage au drapeau. Elle peut s’inspirer du texte de soutien à la thématique ou des exemples de discours remis par les mandataires régionaux.

Variations sur la présentation patriotique

• Demander aux enfants de rendre hommage au Québec à partir de textes qu’ils ont écrits et qui répondent à la question : Que représente le Québec pour toi?
• Faire la lecture du poème gagnant suite à un concours organisé auprès des jeunes d’une école, d’une association, etc.
• Présentation patriotique par des artistes ou des personnalités locales
• Raconter de façon dynamique l’histoire du drapeau, de la municipalité, ou même du Québec, en impliquant des acteurs ou un conteur de la région
• La ou le gagnant du concours de composition vient lire son texte. Le tout se termine par un « toast ».

C. PAVOISEMENT

Arborez fièrement le bleu, le blanc et le jaune, couleurs de la Fête nationale du Québec, afin de créer une atmosphère visuelle de circonstance. Utilisez l’affiche et autres éléments visuels thématiques de la Fête pour décorer. Servez-vous de cette thématique annuelle pour élaborer vous-mêmes des éléments de décor, et tout ce qui peut être créé qui a un rapport avec la Fête nationale et qui en porte les couleurs, tels que drapeaux, bannières, banderoles, guirlandes, décorations de toutes sortes. Utilisez les symboles québécois comme le harfang des neiges, le bouleau jaune ou l’iris versicolore.

Le pavoisement est là pour inciter la population de votre localité, de votre quartier, des résidences, des commerces, des institutions, à décorer et ainsi créer une atmosphère propre à cet événement.

Variations sur le pavoisement

Le bleu et le blanc aux couleurs de notre drapeau, puis le jaune, représentant le soleil du solstice d’été, sont les couleurs officielles et de mise pour la Fête nationale.

Affichez et pavoisez partout où c’est permis et possible.

Créez l’ambiance à l’avance pour inciter les gens à participer aux différentes activités des 23 et 24 juin. « Préparez le terrain » et les gens progressivement à la fête. Des groupes de jeunes peuvent vous aider dans ces tâches, soit par le biais de leur ligue de balle-molle, etc.

Le pavoisement avec le drapeau, l’affiche thématique et les couleurs de la fête (bleu, blanc et jaune) constitue le meilleur diffuseur de la fête, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des commerces, (comptoirs, vitrines), dans les lieux publics (babillards, murs d’affichage), devant les résidences privées (balcons, fenêtres), etc.

Inspirez-vous de la théorie du « voisin gonflable », c’est-à-dire : créez l’envie des commerçants, résidents, villes et villages et voisins afin de susciter un effet d’entraînement. Décorez une maison bien en vue; organisez un concours de cordes à linge, de vitrines, et remettez le prix le soir de votre programmation.

Utilisez des participantes et participants comme véhicules de pavoisement (costumes, accessoires aux couleurs de la Fête).

Pour vous soutenir dans vos efforts pour créer une atmosphère de Fête nationale, ayez recours aux services d’un animateur qui rappelle le sens de la fête et qui donne régulièrement l’horaire des activités tout au long de la journée; faites jouer de la musique québécoise.

La coordination de la Fête nationale

Le Mouvement national des Québécoises et Québécois est maître d’oeuvre depuis 1984 de la Fête nationale à l’échelle du Québec; le Gouvernement du Québec subventionne les manifestations locales organisées dans ce cadre par le biais du Programme d’assistance financière.

Le MNQ constitue une fédération regroupant quatorze Sociétés nationales des Québécois (SNQ) et quatre Sociétés Saint-Jean-Baptiste (SSJB) réparties à travers le Québec qu’il mandate à son tour pour animer et coordonner les projets de fête dans leur région respective.

La Fête nationale recèle toujours un seul et grand sentiment : la fierté. Pour exprimer ce sentiment, le MNQ développe chaque année une thématique qui nous invite à reconnaître et à célébrer nos succès, nos réussites, nos réalisations, nos gloires nationales et nos joies collectives. Le 24 juin, c’est la fête de tous et de toutes. N’est-ce pas l’occasion par excellence de resserrer nos liens pour prendre conscience de nos valeurs, de nos ressources et de nos aspirations? N’est-ce pas le moment privilégié de célébrer fièrement ce que nous avons été, ce que nous sommes et ce que nous voulons devenir?


Ce site a été créé expressément pour vous organisateurs et bénévoles de la Fête. Connectez-vous pour avoir accès à tous les éléments du site. Demandez votre mot de passe à votre mandataire régional.